• Le Chambon vu d'en haut
  • Tour de France
  • Les jonquilles
  • Le Chambon sur Lignon
  • Montgolfières survolant le Chambon
  • Le marché du Chambon

Le train touristique

Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte
Taille du texte
Le train touristique

Association VFV
22 rue de la Croix
43220 Dunières

E-mail : message@asso-vfv.net
site : www.asso-vfv.net

 

ou

Office de Tourisme du Haut-Lignon
Route de Tence 
43400 Le Chambon/Lignon

Tél.: 04 71 59 71 56
Fax : 04 71 65 88 78 

E-mail : info@ot-hautlignon.com
En savoir plus: ot-hautlignon.com


  • train touristique
  • train touristique
  • train touristique
  • train touristique
  • train touristique

Avec le train touristique des "Voies Ferrées du Velay" vous cheminez à travers prairies et forêts.Vous découvrez les magnifiques et vastes espaces du plateau Vivarais-Lignon, apercevant à l'horizon tantôt les Monts du Forez, tantôt le Mézenc et le Gerbier de Joncs.
Voyageant au rythme lent des trains d'autrefois, vous retrouvez cette sensation d'être "hors du temps" et de goûter un plaisir devenu rare : l'harmonie de l'homme et du paysage.

 

Train touristique des "Voies ferrées du Velay"

• Longue de 37 kilomètres, juxtaposant la gare SNCF (alt. 760 m), la ligne touristique part de la vallée de la Dunières et aussitôt passe sous le village grâce à un tunnel de 243 mètres.

 

 La gare de Dunières Ville marque le début d'une longue rampe qui serpente à travers les bois et les prés. Perdue au milieu d'un sous bois et ayant pour seul point de repère une planche de bois portant son nom, nous découvrons la halte de Cublaise. L'ascension continue et la première ferme nous rappelle que nous approchons de la civilisation.

 

• Le village de Montfaucon (alt. 918 m) se dessine au bout de la dure rampe. Après un petit pont métallique nous traversons les champs de choux et après un passage à niveau la chaîne du Mézenc s'offre à notre regard émerveillé.

 

• Après quelques kilomètres nous rejoignons la gare de Raucoules Brossettes (alt. 835 m), ancienne bifurcation de la ligne qui allait à Yssingeaux et Lavoute-sur-Loire. Les deux rails nous guident à travers un paysage digne du Velay et enjambe le ruisseau des Brossettes qui alimente le barrage de Lavalette sur le Lignon. Un grand bois nous sépare encore du petit pont au-dessus du ruisseau de Trifoulou et de la halte portant son nom.

 

• La halte de Salettes repère la petite descente qui nous emmène jusqu'au pont qui traverse le ruisseau des Mazeaux peu avant Tence (alt. 850 m).

 

• A nouveau une longue rampe va nous élever au-dessus des gorges du Lignon avec lesquelles nous jouerons à cache-cache à travers les bois de fayards, de pins, de sapins ou de mélèzes.


• Après le Chambon sur Lignon (alt. 970 m) nous longeons toujours les gorges du Lignon et les deux rails d'acier vont partir à travers champs jusqu'au pont des Tavas et ses trois arches au-dessus du ruisseau de Cholet. Une rude montée va nous élever jusqu'au point culminant de la ligne (alt. 1060m).

 

• Le mont Gerbier de Jonc, la chaîne du Mézenc et le pic du Lizieux vont détourner notre attention et nous empêcher de voir les barrières invisibles entre le département de la Haute-Loire et de l'Ardèche ainsi que la ligne de partage des eaux Atlantique/Méditerranée.

 

• La dernière pente va nous amener jusqu'à l'ultime pont qui nous lance au dessus de l'Eyrieux pas plus gros qu'un ruisseau. Cette rampe finale nous amène en gare de Saint Agrève (alt. 1040 m) où l'air pur envahit nos poumons.

Démarches administratives

N° Utiles

Associations

Le Journal

Vacances au Chambon

Vacances au Chambon

Lieu de Mémoire

Lieu de Mémoire

Vivre au Chambon

Vivre au Chambon

Acheter au Chambon

Acheter au Chambon

Ombre bas